Projet RS2S : Reconstitution d’un Stock de bivalves sur un Secteur Surexploité mis en jachère

Les côtes de l’Ouest du Cotentin sont très prisées pour la pêche à pied lors des grandes marées. Elles attirent notamment beaucoup d’amateurs de pêche à la palourde. Cependant, ces pêcheurs constatent une diminution du stock de ces bivalves depuis plusieurs années.

Une réserve scientifique a donc été mise en place sur la pointe d’Agon-Coutainville pour une durée de cinq ans. Cette réserve permettra au GEMEL-Normandie, associé au SMEL, à l’association Avril et aux universités de Caen (laboratoire M2C) et de Brest (laboratoire LEMAR), de suivre le stock des bivalves de la réserve et de le comparer à celui de plages pêchées, de substrat équivalent ainsi que de suivre les pathologies et la dispersion larvaire.

RS2S_1.jpgTrois fois par an, des bivalves seront collectés à des points tirés au hasard dans la réserve et en dehors, pour être mesurés et comptés. Une fois par an, la faune benthique sera également prélevée et identifiée. Cette étude analysera l’évolution du stock de bivalves et la diversité de la faune présente dans la réserve. A terme, ce projet permettra d’évaluer l’effet de la pêche à pied sur la faune et de déterminer si l’arrêt de la pêche dans la réserve entraine une augmentation de la diversité spécifique et du stock pêchable.

RS2S_2.jpgCe projet sera également l’occasion d’acquérir de nouvelles connaissances sur la faune des côtes très dynamiques de l’Ouest du Cotentin.