Formation des bénévoles à la réalisation du protocole Biolit junior pour 2022

Les bénévoles du GEmel normandie ont accueilli 3 classes les 17 et 18 juin 2021. Une classe de l’école Sainte Marie de Luc sur mer et deux classes d’hérouville ont découvert et réalisé l’étude sur l’évolution de la présence d’algues brunes sur nos côtes . La météo capricieuse n’a pas découragé ces jeunes toujours pleins d’enthousiasme et de rigueur dans l’application des 7 étapes du protocole Biolit junior.

Certains ont souhaité bénéficier d'une session de préparation avec un salarié du Gemel-normandie. 4 dates fin mars sont proposée et ouvertes à ceux qui sont intéressés par ce protocole qui a pour objectif d'accompagner des enfants de primaire par groupes de 4 sur l'estran en mai et juin.

contactez nous sur animations@gemel-normandie.org

Tous nos meilleurs voeux pour 2022

Bonjour.

Le Conseil d'administration et les salariés du Gemel normandie vous souhaitent une bonne année 2022.

 

 

Assemblée générale le 16 juin 2021 salle du parc luc sur mer

Convocation à l’Assemblée Générale du GEMEL-Normandie

Le 16 juin 2021 à 18h

Salle du Parc de la Baleine de Luc-sur-mer, 45 rue de la Mer

 

Le protocole sanitaire sera mis en place ainsi que les distanciations dans la salle dans la mesure du possible pour cette assemblée. Nous vous remercions de venir avec un masque. Du gel hydro-alcoolique sera à votre disposition à l’entrée de la salle.

La marée : un paramètre à prendre en compte

La marée est un phénomène cyclique désignant les mouvements montants puis descendants de la mer. Généralement, elle a lieu deux fois par jour : on observe donc, sur 24 heures, deux marées basses et deux marées hautes. La marée s’explique par l’attraction des masses d’eau par la Lune principalement et, dans une moindre mesure, du Soleil. Ce phénomène se manifeste à des moments différents à la surface de la Terre en raison de sa rotation sur elle-même. Les heures de marée se décalent de 50 minutes par jour. Le coefficient de marée indique l’ampleur de la marée prévue, c’est-à-dire la différence de hauteur entre les marées hautes consécutives et les marées basses, et permet de comparer la force des marées d’un site à l’autre. Il s’agit d’un chiffre compris entre 20 (très faible amplitude de marée) et 120 (très forte amplitude de marée). Ce coefficient permet de distinguer les marées de mortes eaux, dont le coefficient est inférieur à 70, les marées de vives eaux, dont le coefficient est supérieur à 70, et les grandes marées, dont le coefficient est supérieur à 95. Les plus grandes marées de l’année ont lieu aux équinoxes, et on assiste à la « marée du siècle » tous les 18 ans, dont le coefficient est égal à 119. Néanmoins, la hauteur d’eau peut différer de celle prévue par le coefficient en fonction des conditions météorologiques (pression atmosphérique et vent).

 

Pour en savoir plus sur les marées prévues, il est possible de consulter le site http://maree.info. Après avoir choisi le lieu et la date qui nous intéresse, on peut consulter tous les détails : heures et hauteurs des marées hautes et basses, durée de la marée, marnage (différence de hauteur entre la marée basse et la marée haute), coefficient de marée. Grâce au graphique, on peut déterminer par exemple les plages horaires pendant lesquelles la mer sera inférieure à 3 mètres de hauteur.

 

C’est ainsi qu’au GEMEL-Normandie, nous déterminons les dates de sorties, aussi bien pour les relevés de terrain des scientifiques que pour les sorties associatives. La marée est donc un phénomène contraignant pour les sorties, ce qui explique souvent les horaires de travail décalés et l’impossibilité de réaliser des sorties quotidiennes à horaires réguliers sur l’estran. Pour finir, un petit avertissement concernant les grandes marées : la mer se retire plus loin, donc le risque de se faire surprendre par la marée montante est plus fort !

OBADE

OBADE : Outils d’analyses pour la BAse de Données ESTAMP

OBADE propose d’analyser les données biologiques et sociales présentes dans la base de données BD ESTAMP afin de mesurer l’efficacité de certaines mesures du Plan d'Action pour le Milieu Marin (PAMM) Manche-mer du Nord (M308-MMN2, M307-MMN2 et M402-ATL2) et de développer un outil informatique automatique et fonctionnel analysant les données de la BD ESTAMP.  Il s’articule de la manière suivante :

Un volet Rapportage, qui consiste en la création d’un outil automatique d’analyse de données qui en interrogeant la BD ESTAMP produira graphiques, statistiques et cartes. Cet outil permettrait d’harmoniser les pratiques et de faciliter le rapportage pour animer l’Observatoire.

Un volet Expertise, qui consiste à analyser les données biologiques valides, qualifiées et robustes disponibles dans la BD ESTAMP. Cette expertise permettra d’évaluer l’efficacité de l’Observatoire sur les ressources et/ou les habitats en les confrontant aux données de fréquentation et de sensibilisation.

- page 1 de 8